Urgences vitales 144

Sécurité

Parce que les soins prodigués sont complexes et sont en constante évolution, parce que la prise en charge d’un patient peut nécessiter la coordination de plusieurs dizaines de médecins et de soignants, parce que la situation de chaque patient est unique, l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) engage des ressources importantes pour garantir l’adéquation, la qualité et la sécurité des soins proposés.

Afin de définir les stratégies et les projets institutionnels relatifs à la qualité clinique et à la sécurité des patients, un comité ad hoc présidé par Pascal Rubin, directeur général de l’HRC, et où siège l’ensemble des chefs de service, se réunit toutes les six semaines. L’unité sécurité des patients et qualité clinique, de son côté, met en oeuvre les décisions du Comité. Enfin, le Conseil d’Etablissement de l’hôpital compte à son tour une commission sécurité des patients et qualité clinique.

Déclarations des incidents

La déclaration d’incidents ou d’événements indésirables constitue un instrument clé de cette politique. L’analyse des épisodes problématiques lors des soins permet d’éviter que les incidents ne puissent se reproduire. L’accent est mis sur l’amélioration du système et non pas sur la sanction des soignants.

Communication aux proches

Au nom du respect des patients de l’hôpital, l’HRC soutient la transparence et le dialogue, en cas d’événements non désirés en cours d’hospitalisation.

Soutien à la deuxième victime

L’HRC encourage la déclaration des incidents en promouvant une « just culture » et en assurant un soutien à la deuxième victime : le médecin, le soignant ou le technicien impliqué dans l’incident.

Evaluation des pratiques cliniques

Afin d’évaluer la qualité de la prise en charge des patients, l’établissement fait appel aux indicateurs de l’Office Fédérale de la Santé Publique, de l’Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques, de Swissnoso et d’indicateurs internes développés au sein de l’institution. Ces indicateurs, regroupés dans un tableau de bord, alimentent la réflexion sur les pratiques de l’HRC et l’adoption de mesures d’amélioration. Par ailleurs, ces indicateurs sont également suivis par le Conseil d’Etablissement.

Participation aux collectifs pour la Sécurité des patients menés par la Fédération des Hôpitaux Vaudois :Au sein de l’hôpital Riviera-Chablais, une équipe déléguée a participé au collectif de travail sur l’hygiène des mains de la Fédération des Hôpitaux Vaudois (FHV). Des actions consistant en une communication répétée des consignes à respecter, en une disponibilité accrue des dispositifs de distribution de solution hydro alcoolique, et en des formations ont porté leurs fruits. Les relevés récents montrent que médecins et personnel soignant de l’HRC ont un taux d’observance des consignes pour l’hygiène des mains supérieur à 85%, ce qui le classe parmi les meilleurs hôpitaux de Suisse Romande.

Prévention des escarres L’ HRC prend au sérieux la lutte contre les plaies provoquées par la compression de la peau ou des tissus dont souffrent en premier lieu les personnes âgées immobilisées. C’est pourquoi, en plus des projets déjà présents au sein des services cliniques, l’HRC a intégré le nouveau collectif de la FHV ayant pour objectif la prévention des escarres.

Vigilance

Suivant les obligations légales édictées par la Confédération, l’hôpital veille tout particulièrement sur les effets indésirables des médicaments (pharmacovigilance) ; sur le bon fonctionnement de la chaîne de transfusion sanguine (hémovigilance) ; sur les équipements ainsi que sur les instruments de diagnostic et de traitement (matériovigilance).

Shadowing

Toujours à l’écoute des patients et dans le but d’améliorer leurs séjours, l’hôpital a mené une expérience de « Shadowing », dénommé « Tandem » à l’HRC. Le dispositif prévoit que des soignants-suiveurs suivent des patients, avec leur accord, lors de périodes significatives de leur hospitalisation. Au cours de ces périodes, ce personnel va recueillir les attentes des patients et identifier les disfonctionnements dans leur prise en charge. Ses observations sont alors transmises aux équipes médico-soignantes afin qu’elles s’organisent et mettent en place des actions d’amélioration.

TeamSTEPPS

Le programme, importé des Etats-Unis, a pour objectif de rendre plus efficace le travail d’équipe pour améliorer la sécurité des patients. TeamSTEPPS développe quatre compétences principales: la communication, le leadership, le soutien mutuel et le monitorage de situation. Au sein d’une équipe formée à l’utilisation des outils et stratégies TeamSTEPPS, le patient est considéré comme un membre de l’équipe. L’HRC est le premier hôpital en Suisse à avoir mis en oeuvre TeamSTEPPS dans deux services pilote en formant la totalité des collaborateurs.