Urgences vitales 144

Christine De Rosa

De Rosa Christine De Rosa face à l'entrée de Rennaz avec les plans de l'hôpital. (Christian Hofmann, 23 juin 2017)

Facility Management : toutes les prestations dont une entreprise a besoin pour accomplir sa mission. Christine De Rosa est la responsable de ce secteur protéiforme de l’Hôpital Riviera-Chablais qui regroupe quatre unités : l’intendance, les parkings et la mobilité, les transports et la gestion des locaux. Depuis 2014, cette femme cadre de 43 ans veille à l’exploitation quotidienne - remplacer une chaise endommagée, attribuer un local, déménager un collaborateur, établir le bail à loyer pour l’un des partenaires de l’HRC, etc… -  et prépare le transfert de ses activités à Rennaz.

"J'étudie les besoins en mobilier des 2500 pièces du nouvel hôpital"

Le travail exige un esprit polyvalent, multitâches, souple. Christine De Rosa, à la tête d’un service fort de 120 collaborateurs, sait « dire non » mais sait aussi faire preuve d’empathie. Il faut trancher et écouter, écouter et trancher. Sans devenir rigide, dogmatique, sourd aux autres. Autrement dit, le Facility Manager supervise, coordonne, simplifie les démarches, met de l’huile dans les rouages sans perdre le cap au milieu des courants parfois contradictoires.

Le jour de la séance photos, Christine De Rosa se présente sur le chantier avec un grand rouleau de papier : ce sont les plans du 1er étage du futur hôpital. A défaut de vrais murs, des véritables couloirs, de salles en verre et en béton, elle doit tout imaginer, prévoir à partir des dessins d’architecte. Avec les directions des services médico-soignants, elle étudie notamment les besoins en mobilier de chaque pièce du bâtiment, et il y en a plus de 2500. Pour ce faire, elle a même appris en autodidacte à se servir d’un logiciel de dessin.

Christine De Rosa aime les défis. Elle ne pouvait pas manquer Rennaz. Quand elle découvre l’HRC en 2014, l’Etablissement vient de naître. Sans hésiter, elle adresse une offre spontanée à la direction des ressources humaines pour proposer ses services en fonction de ses compétences et de son expérience en logistique hospitalière. La tentative n’aboutit pas. Mais quelques mois plus tard, on lui propose le Facility Management de l’Hôpital. Elle quitte alors le CHUV après huit ans passés dans un poste similaire. Pendant cette période, Elle a pu décrocher un brevet fédéral de gérante d’immeubles.

Aujourd’hui, elle est fière de pouvoir déployer son expertise au sein de l’HRC. Elle plaide convaincue et convaincante « je travaille par passion, je suis heureuse de contribuer à un tel projet avec beaucoup d’autres collègues», et admire ceux qui se dévouent à la santé. De plus, elle vit à Muraz, pas loin du chantier. Elle est née à Monthey. D’origine italienne, elle a été naturalisée à Montreux. « Cela a vraiment du sens », répète-t-elle avec sa voix affirmée,  un rien éraillée.

Le revers de la médaille: un engagement très prenant qui occupe ses pensées jour et nuit. Alors pour s’évader, elle marche, elle explore les bisses ou accompagne son compagnon à moto par monts et par vaux.

Tous les épisodes de la série