Urgences vitales 144
Info

La maternité et la pédiatrie regroupées sur un seul site dès 2018

07 octobre 2017

Suite à une indiscrétion, l'Hôpital a dû avancer sa communication sur la réorganisation des services de gynécologie-obstétrique et de pédiatrie prévue l'an prochain. La date du regroupement ainsi que le site retenu seront communiqués en fin d'année.

Aujourd’hui, l’Hôpital Riviera-Chablais dispose, sur un rayon de 30 kilomètres, de deux services de gynécologie-obstétrique et de pédiatrie. Tous deux enregistrent des taux d’occupation faibles et en recul. Confrontées à une situation financière difficile, les instances dirigeantes de l’Hôpital Riviera-Chablais ont fait le choix de regrouper ces services avant l’ouverture du nouvel hôpital de Rennaz.

Un groupe de travail interne devra proposer la date de mise en œuvre de ce regroupement et le site retenu (Aigle ou Vevey Samaritain). L’Hôpital communiquera sa décision en fin d’année et le regroupement interviendra au plus tôt le 1er mars 2018. Aucun licenciement n’est prévu.

Priorité donnée à la qualité des soins et à la sécurité des patients

Le regroupement des équipes sur un seul site a l’avantage de rassembler les compétences, les moyens et les ressources aujourd’hui éclatées sur deux sites. C’est d’ailleurs la même réflexion qui a conduit à la décision politique de concentrer les soins aigus sur le site de Rennaz. De plus, la concentration de l’activité permet aux professionnels de maintenir leur expertise et de continuer à assurer la qualité et la sécurité des soins.

D’autre part, la réunion de près de 300 professionnels médico-soignants sous un même toit permet des synergies et des collaborations entre des équipes actuellement distinctes. Enfin, ce regroupement offre la possibilité au personnel de travailler ensemble, d’harmoniser ses pratiques et de tester dès à présent l’organisation prévue une année plus tard à Rennaz.

L’hôpital est convaincu que la perte de proximité que représente cette réorganisation sera compensée par une hausse de la qualité pour nos patients ; il mettra tout en œuvre pour que cette réorganisation se fasse dans les meilleures conditions possibles pour eux. Quel que soit le site retenu, leur sécurité ainsi que la qualité des soins restent une priorité. Une attention particulière sera prêtée à l’information à la population et aux médecins en libre pratique touchés par ce regroupement.

Transfert en mars 2018 au plus tôt

L’Hôpital communiquera sa décision en fin d’année et le regroupement interviendra au plus tôt le 1er mars 2018 afin de donner le temps à l’hôpital d’organiser le transfert de ses collaborateurs et de bien informer la population.