Urgences vitales 144

Dominique Fontannaz

Fontzannaz,grandephoto Dominique Fontannaz, devant la future entrée du nouvel hôpital (6 octobre 2017, Christian Hofmann)

« Je suis responsable des systèmes d’information liés au flux du patient », se présente Dominique Fontannaz un ordinateur sous le bras. Elle anticipe la question: « Je m’occupe des logiciels qui permettent de prendre en charge efficacement les patients de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) avant, pendant et après leur hospitalisation. Un collègue, avec qui je collabore étroitement, assume la même fonction du côté de la prise en charge elle-même, soit les traitements et les soins. » C’est l’informatique au service de l’hôpital. Un mot revient tout le temps: « transverse ». Car, explique t-elle avec son débit rapide, on s’efforce d'améliorer la circulation des données entre tous les services et les systèmes d’information dans le but d’offrir des prestations sanitaires de qualité.

Dominique Fontannaz est arrivée à l’HRC en mars 2016. A la tête d’une petite équipe, elle travaille à la configuration des applications informatiques en vue de l’ouverture du Centre hospitalier de Rennaz en 2019 ainsi que des deux sites de Vevey et de Monthey à partir de 2021.

« Je coordonne les projets informatiques destinés à améliorer l’échange et le partage de l’information au sein de l’Hôpital »

Elle détaille : Opale, destiné aux admissions, à la facturation, aux stocks et à la comptabilité. OpaleWeb, instrument de saisie des prestations médicales. Ultragenda, outil qui planifie l’emploi du temps du personnel et l’utilisation des infrastructures, notamment les blocs opératoires. ITransport, voué aux déplacements des patients et des biens. Logimen, plateforme réglant la production des cuisines et les commande de menus. eMove qui gère l’affectation des équipements en prévision des déménagements qui se profilent.

Agée de 52 ans, licenciée en sciences économiques (HEC) à l’Université de Lausanne, Dominique Fontannaz a toujours eu un penchant pour l’informatique. Elle débute à Consultas, centre informatique de PubliGroupe, société spécialisée dans les annonces publicitaires. Quatorze ans plus tard, elle rejoint l’Hôpital du Valais où elle pilote les systèmes d’information de l’institution. Enfin, recrutée par l’HRC, elle s’installe dans les bureaux de Noville qui supervisent les chantiers du futur Hôpital, de sa construction à son organisation.

« C’est l’opportunité de contribuer à la naissance d'un nouvel hôpital qui m’a poussé à accepter, c’est une occasion unique », reconnaît Dominique Fontannaz qui s’engage sans compter.

Mais elle sait aussi décrocher. Elle consacre bon nombre de ces soirées et de ces fins de semaine au Théâtre de la Grappe de Vétroz, sa commune de résidence en Valais. Membre fondatrice de la troupe d’amateurs, constituée il y a plus de 30 ans, elle joue et écrit avec ses camarades des revues qui amusent loin à la ronde.

Dominique Fontannaz avoue volontiers que la comédie « vous entraîne à affronter le public, à rebondir». Surtout quand « il faut convaincre pour faire évoluer les pratiques » afin de se préparer au grand bouleversement qui attend l’HRC.

Tous les épisodes de la série